Imprimer
PDF

La fin des "petits chefs"

Écrit par Jean-Pierre Bouchez le 19 Février 2014.

Certes, la figure des « petits chefs », dans la lignée de ce que l’on nommait encore il y a quelques décennies le « commandement », forme d’autorité verticale, marquée du sceau de l’infaillibilité papale, n’a pas encore totalement disparu…

Imprimer
PDF

Billet d’humeur : L'émergence d’un nouveau cycle managerial atypique : le cas des communautés de pratique pilotées.

Écrit par Jean-Pierre Bouchez le 27 Janvier 2014.

Depuis une période quasi centenaire, les modes et modèles managériaux se sont créés et succédés à travers les productions enchevêtrées et imbriquées de grandes familles de « mondes d’acteurs » qui trouvent intérêt au développement et à la diffusion de ce que l’on qualifié, à tord où à raison, d’innovations managériales.

Imprimer
PDF

Billet d’humeur : Gérer et stimuler les entrepreneurs talentueux, plutôt que les hauts potentiels à la française.

Écrit par Jean-Pierre Bouchez le 16 Décembre 2013.

Il est significatif de relever le déplacement qui s’opère dans l’usage et la mobilisation de concepts et pratiques de GRH dans le champ de la catégorisation et la classification des personnels. L’émergence et l’usage de la qualification des emplois ont été mis en place au moment de la fin du second conflit mondial (arrêtés Croizat-Parodi). Le déplacement vers la notion de compétence, (qui ne relève toutefois pas du registre de la catégorisation, mais de la centration sur les personnes plutôt que sur les postes), constitue à partir des années 1980, la boite à outil incontournable d’une GRH considérée comme moderne et professionnelle. Depuis ce nouveau millénaire, et singulièrement dans la foulée de la publication du best sellers The War for Talent en 2001, par des consultants du cabinet McKinsey, le repérage des personnes talentueuses, sur une base très sélective, devant alors faire l’objet de tous les investissements, dans un monde global et hypercompétitif, devient une figure imposée. Il est d’ailleurs significatif de souligner que cette conception trouve une inspiration évidente autour de deux populations référentes : les sportifs de haut niveau et les métiers créatifs dans la mode où la publicité.

Imprimer
PDF

Billet d’humeur : Ordre et desordre dans le management des activites liees a la captation et a l’usage du savoir.

Écrit par Jean-Pierre Bouchez le 27 Octobre 2013.

Ordre versus désordre. Cette combinaison paradoxale a fait l’objet de nombreux travaux. Rappelons simplement qu’il y a près de quarante ans, dans son œuvre majeure, Edgar Morin soulignait qu’il existe une liaison fondamentale entre ordre et désordre, une liaison « dialogique », définie comme une unité symbiotique de ces deux logiques qui à la fois « se nourrissent l’une de l’autre, se concurrencent, se parasitent mutuellement et se combattent à mort ». Nous montrerons plus modestement dans ce billet, de manière illustrative, comment la quête incessante de la « remise en ordre » des savoirs se pratique depuis des siècles et se poursuit toujours activement de nos jours. Mais dans la période récente, on observe que cette remise en ordre cohabite avec de nouvelles formes collaboratives, plus rétives au seul ordre hiérarchique, qui viennent remodeler singulièrement les pratiques managériales traditionnel-les.

Contactez moi

Un formulaire de contact est à votre disposition pour toute question ou renseignement.

Certaines publications pourront être communiquées en format électronique à la demande. N'hésitez pas a me faire part de votre demande en utilisant le formulaire de contact.

Contactez Moi