photo_jeanpierre_bouchez

Consultant, Conférencier, Chercheur, Auteur,
au carrefour de l'académique
et de l'opérationnel


News Ways of Working, Empowerment of Organizations and People, Collaborative Innovation, Knowledge Work, Creative spaces.

Imprimer
PDF

Billet d’humeur : Le grand basculement prometteur en cours au sein de grandes entreprises éclairées.

Écrit par Jean-Pierre Bouchez le 29 Mars 2021.

De manière à bien saisir cette transformation relativement discrète qui se développe dans un certain nombre de grandes firmes éclairées, il suffit d’imaginer un schéma simplifié avec deux axes croisés que l’on peut aisément se représenter. L’un vertical, se déployant d’un versant Nord prometteur (fondé sur la confiance mais aussi la prise de risque), vers un versant Sud (orienté vers le contrôle), plus conventionnel. L’autre axe horizontal, se déployant de la Droite (organisation interne de l’entreprise), vers la Gauche (environnement externe de l’entreprise).

Muni ainsi de ces quatre carrés, on peuten effet décrire et illustrer les pratiques traditionnelles, mais surtout lesdynamiques organisationnelles et managériales promet-teuses en cours dans lesgrandes firmes éclairées misant fortement sur l’innovation.


1. Le modèle traditionnel de la « cathédrale ».

Il est donc positionné dans le versant Sudde notre schéma imaginé, composé donc de deux carrés et traduisant bienl’organisation traditionnelle de nombre de grandes firmes. Ainsi, s’agissant del’organisation interne (carré Sud-Est), on retrouve une logique top/down avecde nombreux échelons hiérarchiques, des espaces de travail cloisonnés, ainsi qu’uneplace importante accordée au contrôle, plutôt qu’à la confiance et àl’autonomie. Quant à l’environnement externe (carré Sud-Ouest), il se réfère à l’usagede pratiques de type sous-traitance à faible valeur ajoutée, recours conséquentà l’intérim, etc. C’est un peu le modèlede la « cathédrale » en référence au hacker américain Eric Raymondqui avait publié un essai célèbre en 1999 et intitulé The Cathedral and theBazaar. Ce modèle reposait selon lui sur une approche centralisée,soigneusement organisée, élaborée « par des sorciers isolés »…


2. Le basculement vers le modèle du « bazar organisé ».

De manière nécessairement raccourcie ce modèle correspond au passage progressif du versant Sud (la cathédrale) au versant Nord, caractérisé par le « Bazaar », pour reprendre le terme de Raymond. Ce dernier fait ainsi référence au monde de Linus Torvalds (créateur de Linux) qualifié précisément de subversif, en ce qu’il prend forme « comme par magie à partir de bidouilles », en étant issu de collabo-rations d’un grand nombre d’utilisateurs, traités en tant que co-développeurs et organisés sous forme de communautés.
Pour notre part, on mobilisera volontiers l’expression de « bazar organisé », rendant sans doute mieux compte d’une forme de chaos organisé, hybridant ordre et désordre. Concrètement, en se déplaçant du versant Sud traditionnel vers le versant Nord prometteur, les grandes entreprises éclairées, effectuent progressivement ce « grand basculement ». Ce qui se traduit pour elles en interne, dans le carré Nord-Est par le déploiement de dispositifs et pratiques visant à susciter et favoriser l’innovation collaborative. Le plus souvent, il existe une incitation des dirigeants à initialiser et/ou à soutenir des démarches entrepreneuriales, dont le niveau d’incitation peut être plus ou moins impliquant, mais toujours stimulant.
On relèvera les pratiques du corporate coworking à l’image originale de la Villa Bonne Nouvelle d’Orange. Puis, plus impliquants, les fablabs internes, associés à des activités d’explorations dans le cadre d’ateliers dédiés au prototypage rapide, dans certaines grandes firmes industrielles.
Dans un autre registre, il faut relever le développement des plateformes d’innovations participatives sur la base de thématiques prédéfinies, débouchant sur des projets potentiellement prometteurs. Probablement plus impliquantes et risquées sont les démarches d’incubation interne de projets encourageants portés par des salariés, débouchant possiblement sur la création de start-up souvent en cohérence avec la stratégie du groupe.
Enfin, en se positionnant sur le carré lié à l’environnement externe (Nord-Est) de ces entreprises éclairées de ce même versant, force est de constater que ce « grand basculement » se poursuit de la même manière. Ainsi, des partenariats prometteurs et originaux se nouent notamment via des collaborations avec des usagers attentifs et impliqués, qualifiés de leads users dans le cadre de communautés d’innovation ou de plateformes participatives. Mais aussi dans le cadre de la résolution de problèmes complexes, autour de contributions expertes via parexemple, la société Innocentive bien connue. Sans parler des coopérations entrestart-up et Grands Groupes, qui restent cependant encore trop asymétriques, auprofit de ces derniers.


3. Pas encore gagné…

Ce « grand basculement » n’est pas pour autant encore acquis. S’il constitue un dynamique propice à l’innovation collaborative, il se heurte à un véritable défi : démontrer aux actionnaires que ces pratiques souvent disruptives et décalées, sont réellement créatrices de valeur. On peut raisonnablement penser que leur exten-ion progressive et leur capacité à démontrer cette création de valeur, par nature difficilement évaluable en termes de bénéfices indirects, notamment à travers les savoirs tacites mobilisés, sera enfin reconnue.


Actualités

  • 1
  • 2

4 juin 2021 (Issy-les-Moulineaux/GAC Group) : Webinar sur l'Open Innovation.

j'aurais le plaisir d'animer un webinar consacré aux perspectives concernant les laboratoires d'innovation corporate de grands groupes français. Mes collègues Christophe Assens et Eric Seuillet interviendront également.

23 juin 2021 (Lille/Université catholique ) : Communication dans le cadre du colloque international sur les écosystèmes innovants (pôle Europe).

Dernière et troisièmecommunication à l'Université Catholique de Lille, dans le cadre de son colloque international consacré aux écosystèmes innovants en EUROPE.

9 juillet 2021 (Expert bridge : coanimation d'un débat sur l'innovation avec Jean Charles Guillet (TotalÉnergies).

Dans le cadre du réseau Expert bridge, j'aurais le plaisir d'interviewer Jean-Charles Guillet, Directeur de l'innovation ches TotalEnergies et Président d'Innov'Acteurs. Belle séance en perspective !

9 septembre 2021 (Lille/Université catholique) : Communication au colloque final international sur les écosystèmes innovants.

C'est avec plaisir que je ferais une communication pour ce colloque conclusif international final, consacré aux écosystèmes innovants.

14 octobre 2021 (Meknès/Université Moulay Ismail) : Un nouveau regard sur l'innovation collaborative.

C'est avec plaisir que je présenterais mes travaux sur l'innovation collaborative à l'UniversitéMoulay Ismail, dans le cadre d'un colloque consacré à l'intelligence économique et l'intelligence territoriale au service de l'innovation.

4 novembre 2021 (Paris/ANVIE) : Conférence autour du travail hybride.

J'interviendrais bien volontiers dans le cycle de conférences organisées par l'ANVIE et Ingrid Nappi (ESSEC) sur la question du bureau et du travail hybride : quelles conditions ? quelle performance ? quelles réalités ? le 4 novembre au matin. Mon témoignage sera principalement centré sur le Flex Office.

18 novembre 2021 (Paris/ANVIE) : Conférence autour du travail hybride.

J'interviendrais à nouveau le 18 novembre dans le cycle de conférences organisées par l'ANVIE et Ingrid Nappi, pour aborder les questions et les enjeux du télétravail notamment en termes de productivité et d'innovation.

10 décembre 2021 (Paris/CNRS) : Travailleurs intellectuels et travail hybride.

Je présenterais devant l'ensemble des équipes RH du CNRS les enjeux et les perspectives du travail hybride au regard des travailleurs intellectuels.

Toutes ces actualités sont complémentaires à celles menées auprès de clients

Ces actualités privilégient en majorité les conférences et témoignages que je réalise régulièrement.

Contactez moi

Un formulaire de contact est à votre disposition pour toute question ou renseignement.

Certaines publications pourront être communiquées en format électronique à la demande. N'hésitez pas a me faire part de votre demande en utilisant le formulaire de contact.

Contactez Moi